À propos

À propos

Ce carnet  présente les recherches d’un groupe de travail sur les bibliothèques d’historiennes et d’historiens (XVIIIe-XXIe siècle) dont les fondateurs sont Agnès SANDRAS, Jean-Charles GESLOT, Jonathan BARBIER et Stefan LEMNY. Officialisé lors des Rendez-vous de l’histoire de Blois 2019, le groupe de recherche BIBLHIS vise à mieux saisir les conditions matérielles du travail des historiennes et historiens. Ce carnet de recherche est ouvert à toutes les contributions qui vont dans ce sens

Voir notre édito.

Administrateurs et secrétaires de rédaction

Agnès SANDRAS et Jean-Charles GESLOT

Liste des contributeurs

Agnès SANDRAS. Historienne, conservatrice chargée des collections d’histoire de France à la BnF. Ses recherches (voir ici), portent principalement sur la circulation des représentations au XIXe siècle. On lui doit notamment Quand Céard collectionnait Zola (2012), et la direction de Des bibliothèques populaires à la lecture publique (2014). Rédactrice en chef des carnets de recherche :

Jean-Charles GESLOT. Maître de conférences en Histoire contemporaine à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (Institut d’études culturelles et internationales) et membre du Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines. Spécialiste d’histoire culturelle du XIXe siècle, notamment de l’histoire du livre, de l’édition et de la discipline historique. Il a publié en 2009 un ouvrage issu de sa thèse de doctorat : Victor Duruy. Historien et ministre (1811-1894) (Presses universitaires du Septentrion) et a récemment participé aux publications collectives Générations historiennes et Maxime Du Camp polygraphe. Il est le coordinateur du projet DEF19 (Dictionnaire des éditeurs français du XIXe siècle). Voir ses publications et son carnet de recherche.

Jonathan BARBIER. Il a soutenu en novembre 2016 une thèse d’histoire intitulée Les républiques de François-Vincent Raspail : entre mythes et réalités à l’Université d’Avignon (sous la direction de Natalie Petiteau). Depuis octobre 2018, il est chercheur associé à la BnF. Ses travaux actuels portent sur l’éducation du « peuple » par les almanachs au XIXe siècle. Il travaille également sur l’histoire des bibliothèques d’historiens. Il a notamment publié (avec Natalie PETITEAU), « La bibliothèque de Maurice Agulhon : cadre de travail, coulisses de l’écriture et patrimoine scientifique », Revue d’histoire du XIXe siècle, décembre 2013/47, p. 95-112, et (avec Antoine MANDRET-DEGEILH), Le travail sur archives. Guide pratique, Paris, Armand Colin, 2018, 281 p.

Stefan LEMNY. Historien, il est l’auteur de  plusieurs livres dont Jean-Louis Carra : la vie d’un révolutionnaire (L’Harmattan, 2000), Les Cantemir : l’aventure européenne d’une famille princière au XVIIIe siècle (Complexe, 2009), Emmanuel le Roy Ladurie – une vie face à l’histoire (Hermann, 2018), Dimitrie Cantemir, un prince roumain à l’aube des Lumières européennes (ICR, 2019). Il a collaboré à : A global encyclopedia of historical writing, ed. D. R. Woolf (2 volumes, Garland Publishing, 1998), Dictionnaire des Législateurs (1791-1792), dirigé par  Edna Hindie Lemay  (2 tomes, Centre international d’étude du XVIIIe siècle, 2007), etc.