Archives par mot-clé : enquête

« Les bibliothèques sont de quelque utilité dans la profession d’historien » : les historien(ne)s et leurs bibliothèques

Les historien(ne)s ont souvent une appétence particulière pour l’histoire de leur bibliothèque. Ivan Jablonka, « historien sensible à [s]on historicité1 » glisse par exemple dans son autobiographie (ou socio-histoire) deux éléments sur sa propre bibliothèque. Le premier n’est pas un ouvrage mais … « sa plaque d’immatriculation [du camping-car paternel], qui vit aujourd’hui une deuxième vie sur un rayonnage de ma bibliothèque, rectangle de métal parmi les rectangles de papier, est la couverture d’un livre jamais écrit sur laquelle un peintre aurait blasonné mon enfance2 ». Le second est À la recherche du temps perdu, lu pour préparer le concours d’entrée à l’ENS, et dont l’auteur ne précise pas s’il se trouve aujourd’hui en sa propre bibliothèque ou dans la collection maternelle : « J’ai retrouvé dernièrement, glissé dans le premier volume de ma Pléiade (celle de ma mère, en fait), le programme de l’opéra de Sante Fe (….) ». En peu de lignes, ces éléments donnent une idée de la complexité de la constitution d’une bibliothèque : les apports familiaux (in)conscients3, les strates souvent conservées des études, les objets jalonnant les rayonnages, les souvenirs glissés entre les feuilles, le tout reflétant le livre en germe (ici En Camping-car).

Continuer la lecture de « Les bibliothèques sont de quelque utilité dans la profession d’historien » : les historien(ne)s et leurs bibliothèques

  1. Ivan Jablonka, En camping-car, Seuil, 2018. Page 144. []
  2. Ibid., page 16. []
  3. Les deux indications données par Ivan Jablonka sont éminemment symboliques et renvoient à sa construction d’historien : « C’est mon père qui, par l’obstination de ses questionnements, la précision de sa mémoire et l’acuité de sons sens critique (qu’il n’a jamais épargné à aucun rescapé d’Auschwitz), m’a appris à raisonner en historien. C’est ma mère qui m’a nourri et cultivé, exigeant de moi avant que je sache vouloir ». En Camping-car, page 112. []

Focus sur les dons de bibliothèques constituées : à propos d’une recherche en cours à l’Enssib

Elève-conservatrice à l’Enssib, Anne-Charlotte Pivot nous livre les premiers résultats d’une enquête qu’elle réalise sur un corpus de « bibliothèques constituées » d’enseignants-chercheurs, dont une quarantaine sont des bibliothèques d’historiennes ou d’historiens.

Continuer la lecture de Focus sur les dons de bibliothèques constituées : à propos d’une recherche en cours à l’Enssib

BIBLHIS lance une enquête sur les bibliothèques d’historiennes et d’historiens

Le groupe BIBLHIS (Jonathan Barbier, LaSSP/BnF ; Jean-Charles Geslot, CHCSC/UVSQ/Université Paris-Saclay ; Agnès Sandras, BnF) a décidé de lancer une grande enquête pour étudier les pratiques et perceptions liées aux livres et aux bibliothèques au sein de la communauté des chercheurs et chercheuses en histoire.

Cette enquête s’adresse donc exclusivement aux historiennes et historiens, c’est-à-dire aux personnes, quel que soit leur statut, qui exercent une activité de recherche originale en histoire (voir précisions sur la page d’accueil du questionnaire). D’autres enquêtes, concernant d’autres catégories de praticiens et de praticiennes de l’histoire mais sans activité de recherche (professeur.es de l’enseignement secondaire, professionnel.les ou du patrimoine, étudiant.es…) pourront être à terme organisées.

Six thèmes ont été dégagés :

  • la constitution des bibliothèques : depuis quand et comment ont-elles été constituées ? Quelles sont les lieux et pratiques d’achat et d’acquisition ? Des bouquinistes aux librairies en ligne, comment les historiennes et les historiens satisfont-ils leur passion (ou tout au moins leur besoin) de livres ?
  • leur composition : que trouve-t-on dans ces bibliothèques ? Quels types d’ouvrages ? Quelles disciplines ? Les historiens lisent-ils autre chose que de l’histoire ? Et quid de ce phénomène récent des bibliothèques numériques au sein de la communauté ?
  • leur organisation : comment les historiennes et les historiens rangent-ils leur bibliothèque (quand elle est rangée !) ? On saura enfin si ce sont les périodes, les formats ou les couleurs qui l’emportent ! A moins que ce ne soit le désordre…
  • leur installation : des petits appartements de centre-ville aux greniers des résidences secondaires, où sont les bibliothèques, dans quel type de meubles (en bois, comme chez Jacques le Goff, ou en verre, comme chez Arlette Farge ?). Et comment sont-elles agencées… et exposées aux regards ?
  • leur gestion : comment historiennes et historiens gèrent-ils leurs livres ? Et trouve-t-on sur leurs étagères autre chose que des livres, par exemple des photos, comme chez Mona Ozouf, des amphores, comme chez Georges Duby, ou bien… des jambes de mannequin comme chez Paul Veyne ?
  • leur devenir : comment voit-on l’après ? Comment envisage-t-on l’avenir de ces bibliothèques, leur conservation, leur transmission, quand elles ne seront plus utilisées ?

L’enquête est désormais close, et nous remercions sincèrement toutes celles et tous ceux qui ont bien voulu prendre le temps d’y participer.

Les premiers résultats de l’enquête ont fait l’objet d’un article à trois mains (Jonathan Barbier, Jean-Charles Geslot, Agnès Sandras) publié en accès libre en avril 2020 sur le site du magazine L’Histoire.

Lire ici une présentation par Agnès Sandras des enjeux de l’étude des bibliothèques d’historiennes et d’historiens, en préambule à l’article de L’Histoire.

Voici le texte intégral du questionnaire qui a été soumis aux répondant.es :

Sauf mention contraire, l’ensemble des questions concerne la bibliothèque physique, et non les ressources numériques.

Votre année de naissance :

Vous êtes :

H / F / Autre

Votre niveau de diplôme

Master / Doctorat / Autre

Votre statut :

Enseignant ou enseignante du secondaire

Chercheur ou chercheuse dans un organisme de recherche

Maître ou maîtresse de conférences

PRAG ou PRCE

Professeur ou professeure des universités

Retraité ou retraitée de l’enseignement supérieur

Etudiant ou étudiante (hors contrats doctoraux, allocations…)

Autre statut enseignement supérieur (ater, allocataire, contractuel.le…)

Archiviste

Professionnel ou professionnelle de la documentation

Professionnel ou professionnelle du patrimoine

Retraitée ou retraitée d’une autre profession

D’une autre profession mais avec une activité de recherche en histoire

Autre situation

Les périodes sur lesquelles portent vos recherches (plusieurs réponses possibles) :

Préhistoire / Antiquité / Moyen Âge / Époque moderne / Époque contemporaine

Votre pays de résidence

Le numéro du département de votre résidence principale (si vous résidez en France)

1. Constitution de la bibliothèque

A combien d’années évaluez-vous le temps qu’il a fallu pour constituer votre bibliothèque dans son état actuel ?

Quels ont été, dans le processus de constitution de votre bibliothèque depuis ses débuts, les modes d’acquisition des livres ? (souvent/régulièrement/ponctuellement/jamais)

Achat en librairie

Achat chez des bouquinistes et marchands de vieux livres

Achat en ligne

Achat dans des brocantes, vide-greniers…

Acquisition à titre gratuit (dons, cadeaux, envois pour recension…)

Acquisition informelle voire frauduleuse

Livres trouvés

Achat aux enchères (en salle de ventes, en ligne…)

Une partie de votre bibliothèque a-t-elle été constituée par récupération de tout ou partie d’une bibliothèque préexistante, et si oui, de qui ?

Un ou plusieurs membres de votre famille

Un.e ou plusieurs professeur.es

Un.e ou plusieurs collègues de travail

Un.e ou plusieurs ami.es

Autre

Je ne suis pas concerné

Avez-vous aujourd’hui l’habitude de fréquenter les lieux suivants et d’y acheter des livres ? (régulièrement/de temps en temps/rarement/jamais)

Bouquinistes et marchands de vieux livres (professionnels)

Brocantes, vide-greniers

Grandes enseignes de librairie (Gibert, Fnac…)

Librairies d’occasion

Librairies de grande surface

Librairies de gare

Librairies de quartier

Librairies d’institutions culturelles (musées p.ex.)

Avez-vous l’habitude d’acheter des livres d’occasion, et pourquoi ?

Par goût (le livre d’occasion a une histoire, etc.)

Par souci écologique

En raison de leur moindre coût

Parce que ce sont parfois des livres épuisés

Parce qu’ils sont plus faciles à trouver

Je n’achète pas vraiment de livres d’occasion

En tant que jeune chercheur ou jeune chercheuse (lorsque vous l’étiez ou si vous l’êtes encore), avez-vous accordé ou accordez-vous une importance particulière à l’acquisition des ouvrages des personnes qui dirigeaient ou dirigent vos recherches ?

Oui/Non, pas particulièrement

La lecture d’ouvrages dans des bibliothèques ouvertes au public permet de compenser les lacunes de sa propre bibliothèque et d’en contenir l’augmentation. A quelle fréquence allez-vous lire des ouvrages dans ces différents types d’institutions ? (souvent/régulièrement/occasionnellement/jamais)      

Bibliothèque nationale de France (quel que soit le site)

Bibliothèque nationale étrangère

Autre bibliothèque de niveau national

Bibliothèques de niveau régional ou départemental

Bibliothèque communale ou de quartier

Bibliothèque universitaire ou d’établissement d’enseignement supérieur

Bibliothèque de musée

Bibliothèque d’un établissement scolaire

L’emprunt d’ouvrages à des bibliothèques permet lui aussi de compenser les lacunes de sa propre bibliothèque et d’en contenir l’augmentation. A quelle fréquence utilisez-vous les services de prêt à domicile de ces différents types d’institutions ?

Bibliothèque de niveau national

Bibliothèques de niveau régional ou départemental

Bibliothèque communale ou de quartier

Bibliothèque universitaire ou d’établissement d’enseignement supérieur

Bibliothèque de musée

Bibliothèque d’un établissement scolaire

Définissez-vous un budget mensuel spécifique pour l’achat de livres ? (oui/non)

Si oui, de combien est-il ?

Vous désigneriez-vous comme un collectionneur ou une collectionneuse de livres ? (oui/non)

Collectionnez-vous un genre particulier de livres ? (oui/non)

Si oui, le(s)quel(s) ? (réponse libre)

Utilisez ce cadre si vous souhaitez apporter des précisions ou des compléments sur la façon dont votre bibliothèque a été constituée (modes et lieux d’acquisition non-proposés par le questionnaire, types de bibliothèques fréquentées, etc.).

2. Composition de la bibliothèque

Pouvez-vous évaluer le nombre de volumes présents dans votre bibliothèque personnelle ?

Moins de 500 volumes

500 à 1000 volumes

Plus de 1000 volumes

Plus de 3000 volumes

Je ne sais pas

Si vous connaissez le chiffre précis du nombre de volumes, merci de l’indiquer :

Le nombre de volumes

Le nombre de titres

Le métrage linéaire de votre bibliothèque (en comptant les doubles rangées de livres)

Quelle part les disciplines autres que l’histoire représentent-elles dans votre bibliothèque ? (aucun ouvrage/quelques ouvrages/un nombre relativement important d’ouvrages/Une partie significative de ma bibliothèque)

Anthropologie

Archéologie

Archivistique

Bibliothéconomie

Démographie

Droit (hors histoire du droit)

Économie et gestion

Épistémologie et histoire des sciences et des disciplines

Études littéraires

Études religieuses et théologie

Géographie

Histoire de l’art

Histoire du droit

Information et communication

Linguistique et sciences du langage

Mathématiques

Médecine et pharmacie

Muséologie

Musicologie

Philosophie

Psychologie

Science politique

Sciences de l’éducation, pédagogie, didactique

Sciences exactes

Sociologie

Possédez-vous dans votre bibliothèque les types d’ouvrages suivants ?

De la littérature

Des atlas géographiques

Des bandes-dessinées, romans graphiques, manga… (tous types)

Des manuels scolaires

Des ouvrages anciens (« vieux livres »)

Des ouvrages pratiques (guides touristiques, livres de cuisine, etc.)

Des usuels (dictionnaires, encyclopédies…)

Parmi ces différents types d’ouvrages historiques, lesquels figurent dans votre bibliothèque ?

Des ouvrages d’historiographie et/ou d’épistémologie de l’histoire

Des manuels universitaires d’histoire

Des manuels de préparation aux concours de l’enseignement en histoire

Une ou plusieurs éditions du dictionnaire « Mourre »

Un ou plusieurs dictionnaires biographiques

Un ou plusieurs dictionnaires historiques (hors Mourre et dictionnaires biographiques)

Un ou plusieurs mémoires universitaires en histoire (maîtrise, DEA, master, thèse, HDR…) (hors ceux dont vous êtes l’auteur.e)

Une ou plusieurs éditions des ouvrages de Jules Michelet

Une ou plusieurs éditions des ouvrages d’Ernest Lavisse

Une ou plusieurs éditions des ouvrages de Marc Bloch

Une ou plusieurs éditions des ouvrages de Fernand Braudel

Une ou plusieurs éditions des ouvrages de Michelle Perrot

Une ou plusieurs éditions des ouvrages de René Rémond

Tout ou partie des Lieux de mémoire

Vous êtes-vous constitué une bibliothèque numérique ? (oui/non)

Comment est-elle conservée (plusieurs réponses possibles) ?

Sur un espace de stockage dédié de mon disque dur

Sur un espace de stockage externe spécifique

Sur une liseuse

De façon dispersée dans les divers dossiers thématiques de mes disques de stockage

Sur un espace de stockage en ligne (type cloud ou autre)

Parmi les procédés suivants, quels sont ceux auxquels vous recourez pour enrichir votre bibliothèque numérique, et à quelle fréquence ?

Achat de livres numériques

Achat d’articles en ligne

Téléchargement d’articles sur des bouquets auxquels vous ou votre institution de rattachement êtes abonnés

Téléchargement de tout ou partie d’ouvrages sur des bouquets auxquels vous ou votre institution de rattachement êtes abonnés

Récupération par échange avec d’autres personnes

Indiquez, si vous le connaissez précisément, le nombre d’articles qui composent votre bibliothèque numérique.

Indiquez, si vous le connaissez précisément, le nombre d’ouvrages qui composent votre bibliothèque numérique.

Les articles que vous lisez en ligne, vous les conservez ensuite :

Systématiquement / Le plus souvent / Occasionnellement / Jamais

Imprimez-vous les articles que vous consultez en ligne pour les conserver sous format papier ?

Systématiquement / Le plus souvent / Occasionnellement / Jamais

Si certains articles que vous consultez ne sont pas conservés, c’est :

Parce que vous n’avez pas forcément le réflexe de les stocker

Parce que vous ne voyez pas l’intérêt de les stocker alors qu’ils sont disponibles en ligne

Par crainte d’alourdir vos espaces de stockage

Par crainte de télécharger des fichiers contaminés

Parce qu’ils se sont révélés, à la lecture, inintéressants

Si vous téléchargez et stockez ce que vous consultez en ligne, c’est :

Pour pouvoir les retrouver plus facilement

Par crainte de ne plus pouvoir y accéder ensuite

Par souci écologique (limitation de la consommation de papier)

Pour garder la trace de ces lectures

Pour pouvoir conserver une version annotée sans avoir à l’imprimer

Pour pouvoir ensuite les envoyer (à des collègues, des ami.es, des étudiant.es…)

Utilisez ce cadre si vous souhaitez apporter des précisions ou des compléments sur la composition de votre bibliothèque (disciplines représentées, modes de conservation de votre bibliothèque numérique, etc.).

3. Organisation de la bibliothèque

Parmi les critères suivants, quels sont ceux qui entrent en ligne de compte dans le classement des livres dans votre bibliothèque ?

Collections éditoriales

Couleurs

Dates d’achat

Dates d’édition

Formats (grands albums, livres de poche…)

Fréquence d’utilisation

Genres (monographies, littérature, outils de travail, recueils de sources…)

Intérêt personnel (intellectuel, affectif) pour certains livres

Langue ou origine des auteur.es

Périodes traitées

Thèmes (histoire économique, histoire sociale, histoire culturelle, histoire politique, histoire militaire…)

Il n’y a pas de règles particulières de rangement dans ma bibliothèque : le classement des livres est plutôt aléatoire

Quels sont, parmi ces critères, les deux ou trois qui vous semblent les plus déterminants dans l’organisation de votre bibliothèque ?

Collections éditoriales

Couleurs

Dates d’achat

Dates d’édition

Formats (grands albums, livres de poche…)

Genres (monographies, littérature, outils de travail, recueils de sources…)

Intérêt personnel (intellectuel, affectif) pour certains livres

Périodes

Thèmes (histoire économique, histoire sociale, histoire culturelle, histoire politique, histoire militaire…)

Utilité

Utilisez ce cadre si vous souhaitez apporter des précisions ou des compléments sur l’organisation de votre bibliothèque (en indiquant p.ex. des critères non proposés par le questionnaire).

4. Gestion de la bibliothèque

Vous est-il déjà arrivé de compter le nombre de livres que vous possédez ? (avant cette enquête) (oui/non)

Tenez-vous un compte régulier du nombre de livres que vous possédez ? (oui/non)

Tenez-vous un compte régulier du nombre de livres dont vous faites l’acquisition ? (oui/non)

Votre bibliothèque est-elle cataloguée ?  (oui/non)

Si votre bibliothèques est cataloguée, quel(s) outil(s) utilisez-vous ?

Fichier manuel

Inventaire papier

Inventaire sur traitement de texte

Base de données sous tableur

Logiciel spécialisé

Outil numérique (type Zotero…)

Avez-vous mis en place un système de repérage dans votre bibliothèque ? (oui/non)

Cotation sur les ouvrages

Étiquetage ou affichage renvoyant aux grandes divisions de la bibliothèque

Codes-couleurs

Codes-symboles

Je n’ai mis en place aucun système de repérage dans ma bibliothèque

Êtes-vous concerné.e par ces différentes pratiques ?  (jamais/occasionnellement/régulièrement/souvent)

Donner certains de vos ouvrages

Prêter certains de vos ouvrages

Revendre certains de vos ouvrages

Faire relier vos ouvrages

Marquer votre nom ou vos initiales sur vos ouvrages

Apposer un ex-libris à vos ouvrages

Corner les pages de vos ouvrages

Annoter vous ouvrages

Laisser dans vos livres les feuilles de notes prises au cours de la lecture

S’il vous arrive de revendre des livres, pourquoi le faites-vous ?

Faire de la place

Récupérer de l’argent

Éliminer des publications devenues inutiles

Vous débarrasser d’ouvrages qui vous ont déplu

Renouveler votre collectionAutre. Précisez :

Si l’on ouvrait vos livres aujourd’hui, serait-on susceptible d’y trouver un ou plusieurs des éléments suivants :

Des cartes postales

Des coupures de presse

Des cours ou extraits de cours

Des enveloppes

Des feuilles ou des fleurs séchées

Des images

Des lettres

Des marque-pages

Des notes ou fiches de lecture sur papier libre

Des photographies

Des post-it

Des tickets de transport

Rien de tout cela

Parmi les termes suivants, quels sont ceux qui correspondent à la perception que vous avez de votre bibliothèque ?

Contrainte

Décor

Détente

Évasion

Loisir

Plaisir

Refuge

Travail

Avez-vous d’autres termes susceptibles d’exprimer cette perception ?

5. Installation de la bibliothèque

Dans combien de pièces votre bibliothèque est-elle dispersée (tous lieux de conservation confondus) ?

Une

Deux

Trois

Quatre

Plus de quatre

Dans quels types de pièces ou d’espaces conservez-vous vos livres ?

Pièce uniquement dédiée à la bibliothèque

Bureau ou pièce de travail

Chambre

Pièce à vivre (salle à manger, salon, salle de séjour)

Salles de jeux, espace de détente

Cuisine

Salle de bains, toilettes

Débarras

Couloir

Grenier

Cave, garage

Dans quels types de meubles votre bibliothèque est-elle rangée ?

Des étagères achetées dans le commerce et/ou réalisées par des professionnels (sur mesure ou non)

Des étagères fabriquées par vous-même

Des armoires ou placards sans vitres

Des armoires ou placards vitrés

Sur des buffets, commodes, tables ou autres éléments de mobilier

Une partie de votre bibliothèque est-elle conservée ailleurs que dans votre résidence principale ?

Non, je conserve tous mes livres là où je vis

Oui, chez mes parents

Oui, chez un ou plusieurs membres de ma famille (hors parents)

Oui, sur mon lieu de travail

Oui, dans ma résidence secondaire

Oui, dans un box ou espace de location

Êtes-vous concerné.e par les affirmations suivantes ?

Une partie de ma bibliothèque a été construite sur mesure

Une partie de ma bibliothèque est conservée sans exposition (dans des cartons, des placards, par exemple)

Certains de mes livres sont présentés face visible

Certains de mes livres sont couchés

Certains de mes livres sont conservés en piles

Certains de mes livres sont conservés au sol

Certains de mes livres sont conservés en double-rangées sur certaines étagères

Je ne suis concerné.e par aucune de ces affirmations

Vos archives partagent-elles, pour tout ou partie, les mêmes espaces et meubles de conservation que votre bibliothèque ?

Non, elles sont rangées à part

Oui, pour une partie d’entre elles

Oui, elles sont dans le(s) même(s) meuble(s)

J’essaie d’associer les thématiques de mes recherches à celles de ma bibliothèque dans la conservation de mes archives et de mes livres

Accordez-vous un traitement particulier aux livres que leurs auteur.es vous ont dédicacés ?

Oui/non, pas particulièrement

Comment gérez-vous les tirés-à-part que vous possédez ?

Ils sont classés avec les livres et selon les mêmes règles de classement

Ils sont classés à part selon des modalités de conditionnement propres (pochettes, cartons…)

Je n’ai pas de règles spécifiques ou strictes de gestion de mes classés-à-part

Je ne possède pas de tirés-à-part

Quels objets trouve-t-on exposés sur les étagères de votre bibliothèque ?

Bibelots

Cadres-photos

Coupes sportives

Figurines et jouets

Objets à caractère historique

Pierres et coquillages

Plantes (fausses ou vraies)

Supports audio-visuels (cassettes, CD, DVD…)

Il n’y a pas d’objets exposés dans ma bibliothèque

La disposition de ces objets est-elle, systématiquement ou non, liée à l’organisation thématique de la bibliothèque ? (oui/non/il n’y a pas d’objets dans ma bibliothèque)

6. Devenir de la bibliothèque

Aimeriez-vous voir votre bibliothèque conservée, pour sa plus grande partie, en l’état, après que vous ayez cessé de pouvoir la conserver et/ou l’utiliser ? (oui/non)

Si vous souhaitez voir votre bibliothèque conservée en l’état, pouvez-vous en expliquer la ou les raison(s) ? (réponse libre)

Que vous souhaitiez ou non voir votre bibliothèque conservée en l’état, pensez-vous raisonnablement que cela serait possible ? (oui/non/je ne sais pas)

Avez-vous déjà réfléchi aux dispositions que vous prendriez sur l’avenir de votre bibliothèque lorsque vous n’aurez plus la possibilité de la conserver et/ou de l’utiliser ? (oui/non)

Si oui, avez-vous déjà réfléchi au type de personne ou d’institution que vous aimeriez voir accueillir votre bibliothèque ?

Chez mes héritiers

Dans un laboratoire

Dans une bibliothèque universitaire

Dans une bibliothèque de quartier ou communale

Dans une association

Avez-vous déjà pris des dispositions, écrites ou orales, quant au devenir de votre bibliothèque ? (oui/non)

Utilisez ce cadre si vous souhaitez apporter des précisions ou des compléments sur les dispositions que vous aimeriez prendre ou avez prises sur le devenir de votre bibliothèque.

Cite this article as: Jean-Charles Geslot, "BIBLHIS lance une enquête sur les bibliothèques d’historiennes et d’historiens," in BIBLHIS, 10 juin 2020, https://biblhis.hypotheses.org/489.